Les SVT impliquées dans le projet Art et Nature initié par madame Popovic

Des élèves de 5e participent au projet Art et Nature initié par madame Popovic, professeur d’Anglais.

Le collège et le lycée Marcel Gambier sont labellisés E3D depuis deux ans environ, c’est à dire qu’ils sont labellisés dans une démarche de développement Durable.

En SVT, dans le cadre du Projet Art et Nature , nous avons décidé de coupler notre objectif de développement durable avec cette volonté de créer de la beauté dans notre collège : l’art au service de la biodiversité ou bien la biodiversité au service de l’art...

En quelques mots, nous allons implanter de nouvelles espèces de plantes sauvages normandes dans le massif mellifère ( attractif pour les abeilles) créé il y a deux ans.

Ce projet a débuté fin septembre et verra son aboutissement fin juin 2022.

Il se déroule en plusieurs étapes.

Etape 1  : 28 septembre / 5 Octobre 2021

Désherbage du massif mellifère au retour des vacances d’été et implantation de 6 carrés potagers neufs.

Le document créé par Mélina, élève de cinquième impliquée dans le projet raconte bien cette première étape.

PDF - 575.5 ko

Ces travaux ont été réalisés en demi groupe avec madame Voisin , l’autre groupe étant pris en charge par monsieur Desforges, professeur-documentaliste, pour faire des recherches sur les primevères, violettes, soucis, bourrache, anémones des bois. Il est prévu en effet de réaliser des panneaux présentant les plantes du massif.

Madame Prisset-Trideau professeure d’Art plastiques travaille actuellement avec ses élèves sur un logo E3D qui sera apposé sur ces panneaux.

Etape 2 : 30 Novembre

Nous avons continué à remplir de terreau nos carrés potagers ( il faut beaucoup de terreau !! )

Puis nous avons planté des primevères, pâquerettes et violettes sauvages prélevées dans la campagne environnante dans le premier carré potager.
Par chance, la pluie qui s’était arrêtée durant nos plantations a repris dans les heures suivantes ... Nos primevères et nos violettes devraient bien vite s’enraciner dans leur nouvel environnement .

Dans les prochaines étapes, nous terminerons de remplir de terreau les cinq autres carrés potagers et nous y planterons entre autre des anémones des bois, des soucis des jardins, de la bourrache, des coquelicots sauvages toujours dans cet objectif d’ajouter des plantes sauvages normandes dans notre établissement.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)